Une voiture électrique mue par de l’électricité verte est la solution la plus durable. Mais ce n’est pas toujours possible. Parfois, l’électricité utilisée pour charger la batterie provient d’une centrale au charbon ou au gaz. Selon des chercheurs de l’Université Radboud de Nimègue, une voiture électrique reste dans ce cas plus durable qu’une voiture traditionnelle.

Émissions de CO2

La critique est connue : les voitures électriques ne sont pas durables, car la production émet aussi du CO2 et que la voiture roule souvent avec de l’électricité produite dans des centrales d’énergie traditionnelles. L’université de Cambridge, l’université d’Exeter et l’université Radboud de Nimègue ont réalisé une étude à grande échelle afin de vérifier si les voitures électriques sont bien aussi durables qu’on le prétend.

Nature

Ces universités ont publié les résultats obtenus dans le magazine scientifique réputé Nature et sont très claires : les voitures électriques génèrent des émissions de CO2 moindre, même avec de l’énergie issue de centrales au charbon.

Les chercheurs ont tiré cette conclusion après avoir analysé la chaîne complète dans 59 régions différentes à l’échelle mondiale. La voiture électrique n’est plus polluante que dans six régions – soit là où la production est issue de centrales au charbon particulièrement vétustes, comme en Inde, en Bulgarie et en Pologne.

« L’idée selon laquelle les voitures électriques augmentent les émissions mondiales est un mythe. Même dans nos pires scénarios, la conduite de véhicules électriques réduit les émissions de CO2 dans 95 % des cas. Cette étude est essentielle pour les réflexions des autorités et des entreprises », explique Florian Knobloch de l’université Radboud de Nimègue, directeur de cette étude.

 

GEEF EEN REACTIE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*