La ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters, débloque 30 millions d’euros pour l’installation de 30 000 bornes de recharge publiques supplémentaires en Flandre.

Les voitures électriques ont la cote

La voiture électrique connaît un succès grandissant en Belgique. En septembre dernier, 17 % de toutes les nouvelles voitures vendues sur le marché belge avaient une motorisation électrique ou hybride. Dès lors, un déploiement rapide de l’infrastructure de chargement public est souhaitable afin de pouvoir soutenir la poursuite de la transition vers les voitures sans émission.

30 000 bornes de recharge

Au moment d’écrire ces lignes, la Flandre compte 3 920 bornes de recharge publiques et 96 chargeurs rapides publics. 30 000 bornes de recharge supplémentaires devront être opérationnelles à l’horizon 2025 et une station de recharge rapide sera installée tous les 25 kilomètres sur les grands axes.

Analyse

Lydia Peeters va examiner les lieux où la demande en bornes de recharge est particulièrement importante. Ces sites seront prioritaires lors de l’installation des nouvelles bornes annoncées. La mise en place d’une infrastructure de chargement pour les taxis et d’îlots de chargement dans des régions densément peuplées est également à l’étude.

En été 2020, Lydia Peeters avait déjà débloqué 468 000 euros pour l’installation de chargeurs rapides sur 28 sites en Flandre.

GEEF EEN REACTIE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*